Bonnes feuilles

Penser, c'est servir
de José Marti (Extrait de la préface)

PENSER C'EST SERVIR Lire aujourd'hui José Marti, c'est se prémunir contre le "concert des pleureuses" d'une non-violence douceâtre et hypocrite qui désarme les nations opprimées pour mieux permettre le déferlement de brutalités

des tenants de la "démocratie de marché" et de "la fin de l'histoire". Il y a plus d'un siècle, José Marti disait dans une aveuglante clarté la vérité ultime du "Nord convulsif et brutal" et son antihumanisme fondamental : "Les hommes n'apprennent point ici à s'aimer et ils n'aiment pas davantage le sol, où ils naissent par hasard, et sur lequel ils luttent à perdre haleine dans une mêlée toute animale et sillonnée d'épreuves, et dont le but est la survie."


Adresse Anep Siège
50, rue Khelifa Boukhalfa,
BP 355, Alger-Gare
Tel. : 213 (0)21 23 83 24
Fax : 213 (0)21 23 64 90
E-mail : contact@anep.dz
Nous Suivre sur FaceBook